Sylvie REINCZ Psychanalyste à Avignon

Spécialiste en psychothérapies brèves ou de soutien

Je suis Psychanalyste autorisée, formée à l’Institut Freudien d’Avignon et de Nîmes, membre de la Fédération Freudienne de Psychanalyste.
Je poursuis un travail permanent de recherche clinique en lien avec des professionnels de disciplines différentes.
Je suis en parallèle Coach intégrative certifiée RNCP avec la pratique de l’hypnose éricksonienne en hypno analyse, également à Avignon.

Je ne reste pas dans le silence, je suis toujours en hyper connection avec vous dans la rencontre de nos deux lnconscients.
Je prends la parole pour faire certaines connections, faire ressortir certains paradoxes, vous faire réentendre vos mots qui résonnent bien souvent avec vos maux.
Votre parole vous libére et je la reçois comme dépositaire d un bien précieux qui fait sens dans votre vécu et histoire familiale.
Je travaille aussi sur les rêves qui sont de puissants materiaux par association libre et interprétation.

Consultations

Voici les principales difficultés que je prends en charge dans mon cabinet en matière de thérapie sous forme de cure analytique, psychothérapie analytique ou thérapies brèves dites « de soutien » (liste non exhaustive) :

  • Troubles du comportement : agressivité, susceptibilité, colère…
  • Deuil difficile ou pathologique (mort d’un être cher)
  • Traversée existentielle difficile
  • Transition de vie : perte d’emploi provoquant des troubles, divorce
  • Deuil non fait lors de séparation sentimentale
  • Trouble du sommeil, fatigue chronique
  • Baisse de la libido générale (énergie psychique)
  • Douleurs somatiques sans explication médicale après examens
  • Troubles de comportement chez l’adolescent et chez l’enfant
  • Problèmes de sexualité (impuissance, compulsion, désintérêt…)
  • Conflits conjugaux ou familiaux (thérapie de couple…)

Plus généralement :

  • Névroses (hystérie, névrose obsessionnelle, phobie)
  • Troubles de la personnalité : états limites ou états borderlines
  • Dépression, troubles bipolaires
  • Alcoolisme, toxicomanie
  • Addictions comportementales (jeu, sexe, Internet,…)
  • Anorexie, boulimie
  • Sevrage complexe du tabac
  • Angoisse, stress

Plus particulièrement :

  • Les traumatismes somatiques émotionnels tels les abus sexuels, les attouchements, les accidents, les violences, …
  • Mais aussi, à titre de prévention pour éviter un acte répréhensible.

Thérapies

La psychanalyse

La psychanalyse « classique » vise à analyser le fonctionnement psychique dans sa globalité, c’est-à-dire la manière dont un sujet s’est construit psychiquement, et donc la façon dont il peut se trouver entravé dans sa vie, dans ses désirs, malgré ses efforts, ses espoirs ou sa volonté. Le patient va ainsi progressivement pouvoir appréhender sa manière d’être au monde et gagner en liberté de choix et d’action.

Au-delà des symptômes qui ont amené le patient à consulter, il s’agit de s’intéresser à tout ce qui peut le concerner, l’animer, lui poser problème… La principale règle de la psychanalyse consiste pour le patient à dire tout ce qui lui passe par la tête, en essayant de ne pas omettre ce qui lui apparaîtrait idiot, sans importance ou trop intime. Tâcher de dire tout ce qui vient à l’esprit, sans censure, a pour but de laisser sa place à un autre discours, et donner ainsi sa chance à la surprise, celle de l’inconscient… Le psychanalyste est là pour aider le patient dans cette tâche.

Une telle pratique implique un engagement réel du patient, avec des rendez-vous réguliers (un à trois par semaine, souvent deux), afin que les séances se succèdent dans une vraie dynamique de travail. Le patient est le plus souvent allongé sur un divan, ce qui lui permet en général de parler plus facilement et surtout de s’entendre davantage. Mais dans certains cas une psychanalyse peut aussi se faire en face à face. Quant à la durée, elle peut être relativement longue (quelques années souvent) mais dépend surtout du moment où le patient va estimer pouvoir se débrouiller de manière satisfaisante tout seul.

La psychothérapie

La psychothérapie, d’inspiration psychanalytique, va se centrer davantage sur un ou deux symptômes précis ou sur une conjoncture difficile (un conflit de couple, une difficulté scolaire ou de travail, une phobie, un trouble obsessionnel, une addiction…).
Les rendez-vous se font en face à face, à raison d’une consultation par semaine ou tous les quinze jours. La durée est en général plus courte que pour une psychanalyse (trois à dix-huit mois en moyenne), mais avec des effets thérapeutiques bien sûr plus localisés.

Le choix entre psychothérapie et psychanalyse se fait en concertation avec le patient après quelques entretiens, en fonction de sa demande et de ses difficultés. Par ailleurs, il peut aussi arriver qu’une psychothérapie débouche, au bout de quelques mois, sur une demande d’analyse.

Infos pratiques

Les jours et horaires de consultation à mon cabinet du lundi au vendredi de 9 h à 21h.

Les honoraires ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Ils peuvent l’être partiellement par certaines mutuelles voire par la formule Chéquier Santé pour les salariés des entreprises.

Vous pouvez me contacter par téléphone au +33 6 86 18 99 77 ou via le formulaire de contact ci-dessous :

7 + 5 =